OUvrir un restaurant : nos conseils avant de vous lancer

Voulez-vous créer votre propre restaurant ? En dépit de la crise du Covid-19, les occasions sont nombreuses dans un domaine caractérisé par une forte reprise économique. Trouvez via cet article tout ce que vous devez connaître afin de réaliser votre projet d’ouvrir un restaurant dans les conditions optimales.

Ouvrir un restaurant : comment bien organiser son projet avant de s’engager ?

Avant de rédiger votre proposition de restauration, vous devez avoir une vision complète du marché. Pour ce faire, vous devez mener une étude de marché adaptée à votre zone de chalandise en vue de comprendre à la fois l’intensité de l’offre compétitive et la structure de la demande. Cette première regroupe à la fois les fast-foods qui offrent des prix semblables aux vôtres et des produits mais également des concurrents indirects comme les restaurants classiques, les supermarchés, etc. Il y a de nombreux objectifs comme comprendre la proposition que vous donnez, comprendre la correspondance entre l’éventuelle demande et votre proposition, comprendre le concours de la restauration et comprendre la concurrence en restauration pour vous différencier et garantir la réussite de votre projet. En fait, pour ouvrir un restaurant, commencez par examiner le marché dans tous les sens du terme, en vous procurant les chiffres les plus importants du secteur hôtelier concerné (plats à emporter, kebab, cuisine japonaise, italienne, française, etc.). Puis, examinez la proposition et la demande à proximité de votre établissement et construisez votre stratégie.

Comment fournir des fonds pour ouvrir votre restaurant rapide?

Avant de commencer à chercher de nouveaux fonds dans le but d’ouvrir un restaurant, vous devez définir exactement votre budget. Afin d’y arriver, il est nécessaire de préparer un business plan. Celui-ci fait partie des outils de gestion essentiels et devrait vous aider à comprendre la valeur de votre projet, ses performances financières prévues et son potentiel de développement. Ses performances financières servent à proposer un tableau prévisionnel de trésorerie, un compte de résultat attendu et un bilan attendu. Cela vous permettra d’évaluer spécifiquement le niveau de votre cash-flow net total et donc de déterminer votre budget de manière à ouvrir une restauration rapide.

Quelles sont réglementations nécessaires et les normes à suivre ?

Chaque restaurateur doit avoir une licence d’exploitation valide pour pouvoir ouvrir un restaurant. Il y a de nombreux types de licences dont le « Détaillants sur place » est réservé aux détaillants de boissons au dîner sans que le dîner ne soit inclus. Il y a le « Restaurant » pour être autorisé à commercialiser des boissons alcoolisées avec ou sans repas. Une distinction est faite entre la licence de « petit » restaurant, autorisant à vendre la première et la deuxième catégorie de boissons (fermentées non alcoolisées et non distillées) et la licence « grande » qui contribue à vendre de l’alcool forts comme les spiritueux, rhums toutes les autres boissons alcooliques. La licence « grande » ne contribue à commercialiser les boissons alcooliques de haut niveau que sur place et lors des repas. Tous les restaurants qui peuvent commercialiser des boissons alcooliques sur place sont également autorisés à emporter les mêmes types de boissons.

Quelle est l’importance du droit du travail ?
Quelles aides financières pour créer mon entreprise ?