Comment améliorer le recouvrement de vos créances ?

cabinet de recouvrement

La gestion de trésorerie est importante pour une entreprise, notamment pour une PME étant vulnérable aux retards d’encaissement des clients. La trésorerie correspond généralement aux liquidités dont n’importe quelle entreprise a besoin afin de continuer à payer les dettes comme les salaires, les fournisseurs, les charges, les achats, etc. L’entreprise doit, durant cette période, avoir le matelas financier suffisant. C’est pourquoi la gestion de recouvrement de créances est stratégique dans une PME. Découvrez comment améliorer le recouvrement de vos créances.

Anticiper le recouvrement de créances

Il faut, d’une manière générale, organiser le recouvrement comme l’activité stratégique que la bonne marche d’une entreprise dépend. Il ne faut pas attendre le délai du paiement, ne pouvant généralement pas excéder 60 jours, afin de relancer vos clients. 60 % des règlements émis interviennent d’ailleurs au-delà de cette période en fonction des statistiques. La bonne pratique consiste ainsi à appeler ledit client avant l’échéance du paiement. Outre le fait de s’assurer que le client est bien organisé afin de payer dans les temps, il s’agit, en effet, d’une opportunité de recueillir le niveau de satisfaction et de déceler des nouveaux besoins. Si le client trouve l’appel déplacé, vous devez lui expliquer justement que c’est un appel pour mesurer la satisfaction. Votre client peut, par ailleurs, vous faire part des problèmes. Dès lors, vous pouvez rectifier le tir. Cependant, il peut également émettre des réserves, le peu de l’empressement à vous régler comme le retard dans la livraison, la prestation qu’il estime insuffisante ou l’erreur dans la qualité. Votre relance permet, dans ce dernier cas, de renouer un dialogue avec le client et aussi de remédier au problème qui est incriminé en avertissant les collaborateurs. Vous pouvez donc trouver un cabinet de recouvrement de créances.

Trouver une solution lorsque le délai du paiement est dépassé

Il est nécessaire d’intervenir rapidement lorsque le client ne vous a pas toujours payé. La tenue de tableau de bord d’impayés est importante pour le pilotage financier d’une entreprise et aussi pour agir immédiatement tout en adressant le premier courriel de relance. D’ailleurs, il existe des solutions logicielles permettant des relances automatiques, même avant le premier retard du paiement. Après ce premier e-mail, vous devez relancer le client par téléphone ou vous déplacer dans l’entreprise afin de comprendre et d’analyser les raisons du retard, avant d’effectuer une relance par courrier. Si les relances s’avèrent vaines, dans ce cas, il convient d’envoyer par courrier recommandé la mise en demeure. Vous devez garder à l’esprit qu’il existe toujours une raison expliquant l’attitude du client. Vous devez donc enquêter pour la découvrir de manière à décider des prochaines actions à envisager. Il est aussi favorable de favoriser la négociation à l’amiable afin de conserver des bonnes relations commerciales avec le client.

Faire appel au professionnel

Si on n’arrive pas à se mettre d’accord avec le débiteur, on peut solliciter l’intervention du professionnel du recouvrement. Vous pouvez donc faire appel à un cabinet de recouvrement de créances. Vous devez tout d’abord vous laisser une dernière chance tout en proposant une mise en place de l’échéancier de paiement avec les conditions qui seront explicitées clairement sur les factures ou bien pendant la renégociation du contrat. Les pénalités de retard et les modalités de paiement devront y figurer. Contacter un professionnel permet de favoriser le règlement à l’amiable. Il dispose d’un art de négociation éprouvé et d’un bagage juridique. Leur neutralité rassure les 2 parties et le souci pour faire émerger la solution qui est acceptable par tous permet également d’engager la négociation dans le climat serin. Le cabinet de recouvrement de créances saura aussi manier avec subtilité et écoute. Vous devez d’ailleurs conserver l’ensemble de justificatifs vous servant à authentifier la prestation dans le règlement à l’amiable ou bien devant le tribunal comme contrat, bon de livraison, relance, bon de commande, facture, devis, etc.

Agir en justice

Si les méthodes amiables n’ont toujours pas donné de résultat, dans ce cas, vous devez saisir la justice. Il ne faut pas laisser passer le délai afin d’agir. Il existe, à ce titre, une procédure peu coûteuse, rapide et simple pour recouvrer la créance : c’est l’injonction de payer. Celle-ci peut être employée dès lors que facilement, vous pouvez prouver la réalité de la créance et que votre client n’a pas des éléments qui sont susceptibles de permettre de la contester. Il vous suffit, en pratique, d’adresser la requête à un tribunal compétent tout en y joignant toutes les pièces justificatives. Vous pouvez aussi faire appel à un cabinet de recouvrement de créances.

Faire appel à une agence spécialisée pour l’organisation d’événements digitaux
Le café en entreprise : un levier de productivité