Réussir dans le marché de l’optique en France

marche de l'optique

L’industrie de l’optique de forte croissance, est devenue l’un des domaines le plus réputés et le plus dynamique dans le secteur d’activité que nombreux entrepreneurs veulent exploiter. En effet, il concerne tous les niveaux d’âges, du plus petit au plus grand. Afin de réussir à gérer avec succès une boutique sur les lunettes, quelques étapes doivent être respectées.

L’analyse du secteur d’optique

Si vous envisagez de créer une société sur le secteur optique dans les bonnes conditions : il faudra commencer à réaliser des études sur le marché. Le but est de connaître la viabilité de votre projet ainsi que de savoir quels sont les stratégies à adopter pour cette commercialisation. Vous devriez aussi analyser les comportements de vos futurs clients sur la tendance en optique et prêter attention à l’environnement concurrentiel. C’est important de connaître si la myopie augmente ainsi que la population vieillisse : tout cela explique le facteur sur le dynamisme de la vue. Depuis 2015, le marché des lunettes a évolué de plus de 5 milliards d’euros. Ainsi que le nombre de boutiques qui a augmenté en 10 ans. Ces chiffres provoquent une surdensité sur le commerce, mais également une concurrence en rage. C’est pourquoi il est utile que l’opticien se fasse remarquer avec une forte identité. Pour avoir la clé de la réussite dans ce secteur cliquez ici www.capital.fr et découvrez comment ce visionnaire a réussi à s’imposer dans le marché de l’optique.

Établir le business plan

Comme le fameux Paul Morlet qui est un jeune entrepreneur de nationalité lyonnais, il a consacré une grande importance au business plan. Vous devriez connaître qu’à chaque ouverture d’une société, le gérant doit faire ce type de rédaction appelé aussi plan d’affaires en français. Il s’agit d’un document détaillé dans laquelle vous allez présenter votre projet avec des méthodes structurées, il permet d’anticiper et d’éviter les obstacles. Pour la manière structurée, il a deux grandes parties comme celle où il y a la rédaction qui permet de convaincre les partenaires financiers sur les atouts que vous allez apporter. Ainsi que la prévision sur le domaine économique mettant en évidence tous les dépenses que vous allez faire pour avoir du bénéfice sur votre commerce. Elle assurera aussi la durée de vie de votre magasin de vente de lunettes. Le business plan vous servira à être présentée aux banquiers ainsi qu’aux investisseurs. Si vous utilisez un logiciel spécialisé alors vous aurez de nombreuses avantages comme : être guidé sur les instructions et exemples détaillés, inspirez vous des modèles que les autres ont déjà rédigé.

Magasins d’optique, leurs statuts juridiques

L’étape essentielle à l’ouverture de votre boutique de lunettes, c’est le choix d’un statut juridique. Tout d’abord, il faut commencer par choisir le mode d’imposition de votre entreprise, soit l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés. Ensuite, vous devez définir votre régime social (la Sécurité Sociale des Indépendants ou le régime général de la Sécurité sociale) et également votre responsabilité par rapport aux dettes de l’entreprise soit limitées ou illimitée. Une fois ces étapes terminées, vous pouvez alors commencer les démarches administratives. En fait, ce secteur est divisé en 4 sur la typologie d’acteurs : il y a les indépendants qui ne sont pas rattachés au réseau, les groupements sur la coopération qui représente 35 % des boutiques et 30 % de la capitale sur ce secteur d’activité. D’autres sur les réseaux de franchise et enfin les réseaux mutualistes. Pour avoir plus de conseils, vous pouvez consulter plusieurs sur sites qui vous guideront dans votre réalisation.

Le financement nécessaire pour un magasin d’optique

Pour Paul Morlet Management, il a économisé au moins 1000 euros pour débuter sa carrière de vendeur de lunettes. Après avoir rédigé le business plan, il faudra passer à la dernière étape de la procédure : La recherche du financement, vous devriez connaître que pour ouvrir une boutique d’optique n’est pas évident. Vous devriez aussi faire un prêt bancaire pour acheter quelques équipements pour votre boutique, votre demande de prêt sera d’un minimum d’apport personnel. Par contre, pour un titre indicatif : Cette aide requise nécessite l’ouverture de votre magasin qui doit varier entre 30 à 130 mille euros. Une fois que c’est fait, vous devriez alors étudier les différentes possibilités sur le financement qui s’offrent à votre société afin de réunir la somme exigée pour l’ouverture officielle. Il y a les banques ainsi que les établissements de crédit, les plateformes sur le crowdfunding, les organismes dans le secteur public, les aides sur la création de la boutique. N’hésitez pas à vous faire des contacts, ça sera toujours bénéfique pour vous. Vous pouvez vous renseigner auprès de vos proches ou amis entrepreneurs qui sont déjà passés par la réalisation d’un nouveau projet. Ainsi, ils pourront vous aiguiller et vous donner des astuces, des adresses ou encore vous présenter à des spécialistes qui prendront en charge votre dossier de A jusqu’à Z.   

Informations et détails sur le parcours professionnel de Paul Morlet
L’ingénierie documentaire : qu’est-ce que c’est ?