Le marché du vegan en croissance constante

La tendance du retour au naturel ne décroît pas et se répand même de plus en plus. Ces derniers temps c’est le « vegan » qui prend de l’ampleur. Quelle est cette tendance ? Pourquoi le marché du vegan reste en croissance constante ? Quels secteurs sont concernés ? 

Vegan : qu’est-ce que c’est exactement ?

Le véganisme consiste à ne consommer aucun produit d’origine animale. C’est un mode de vie. En plus de ce choix alimentaire, la personne vegan ne consomme aucun produit issu de l’exploitation des animaux. Il prône le respect des animaux.

Par exemple, un vegan ne fait pas d’équitation et ne va pas au zoo ou au cirque. Il ne mange ni lait ni oeuf ni fromage. Les vegans stricts ne prennent pas des médicaments contenant de la gélatine animale.

Être vegan apporte des avantages à la fois sur le physique, le poids et la santé.

Pourquoi le marché du vegan reste en croissance constante ?

En France, la proportion de la population qui adopte ce mode de vie reste encore faible. Cependant, les jeunes sont les plus adeptes du style de vie vegan. Certains le font de manière moins stricte. On les appelle « flexitariens ».

C’est pourquoi de grandes enseignes investissent et créent des branches vegans pour s’approprier cette part du marché. En effet, l’alimentation bio représente 7 milliards d’euros de chiffres d’affaires par an.

De plus, les différents scandales alimentaires ainsi que les avantages sur la santé ont accentué cette croissance du marché vegan. En 2018, l’alimentation végétale et végane a obtenu une croissance du marché de 24 %. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 380 millions d’euros réalisé dans les GMS (grandes et moyennes surfaces).

Quels sont les secteurs concernés ?

L’alimentation est le premier domaine touché. Des grandes enseignes ont créées des branches véganes. À titre d’exemple : Carrefour a créé Carrefour Veggie. De même pour Danone, Nestlé ou encore Herta , ect. Des rayons des boissons végétales s’étendent dans les supermarchés. De plus en plus d’entreprises véganes voient le jour et se regroupent sous formes d’associations. Cependant, d’autres secteurs profitent et s’adaptent à cette nouvelle tendance. 

Une personne végane n’achète pas du prêt-à-porter contenant de la laine, de la soie ou encore du cuir animal. Des alternatives ont été créées tel le cuir fabriqué à partir d’ananas ou pinatex. Du cuir végétal de cactus ou Desserto a également vu le jour au Mexique. 

Un cosmétique vegan est un cosmétique qui ne contient aucune matière d’origine animale. Ces produits ne sont pas testés sur les animaux. Ils contribuent à la croissance du marché vegan en particulier chez les jeunes. 

Pour conclure, le vegan a encore de beaux jours devant lui. Elle trouve grâce aux yeux des jeunes. Cela explique cette croissance constante du marché vegan.

Les applications alimentaires : les tendances pour se faire une place sur ce nouveau marché
Les cosmétiques pour hommes, un nouveau marché qui pèse lourd