Tendance business : et si vous ouvriez un centre pour animaux ?

L’amour pour les animaux vous amène à ouvrir un centre pour animaux comme une animalerie par exemple ? Est-ce une bonne idée comme métier ? Notez qu’un foyer français sur deux possède un animal de compagnie et ils dépensent jusqu’à environ 4,8 milliards d’euros par an pour prendre soin de leurs animaux. Cela prouve le potentiel du marché pour les passionnés. Voici quelques conseils pour concrétiser votre projet.

Qu’entend-on vraiment par une animalerie ?

Une animalerie est un établissement spécialisé dans la vente des animaux de compagnie tels que les chiens, chats, oiseaux, rongeurs, poissons, serpents, hamsters, tortues, lapin… Ce type de centre commercial propose également des articles et des accessoires destinés à ces animaux. Il y a comme les cages, aquariums, niches, paniers, selleries, brosses, cordes, os, pois, anneaux de dentition, litière et bien d’autres pour faire plaisir à l’animal. La vente des produits de traitement et de la nourriture est aussi l’un des marchés majeurs de ces magasins animaliers. Ils possèdent par exemple des aliments nutritifs comme les pâtées, les croquettes, les granulés, etc. Ce sont tous de bons aliments favorables à chaque étape de la vie de l’animal et peuvent être trouvés dans diverses saveurs et  textures (humides ou sèches).

Les étapes à suivre pour réussir l’ouverture d’une animalerie.

La première étape c’est de réaliser une étude de marché, c’est-à-dire d’analyser la demande des futurs clients et de l’offre proposée par les autres concurrents. Cela vous permet d’éclaircir la tendance actuelle du domaine c’est-à-dire ce qui fonctionne aujourd’hui. Vous devez ensuite rédiger un business plan pour convaincre les banques et les partenaires de vous soutenir dans votre projet entrepreneurial. La sélection de votre local commercial est aussi une démarche à ne pas négliger, car elle participe en grande partie du succès de votre activité.

Quelle réglementation pour une animalerie ?

Pour ouvrir un centre pour animaux notamment une animalerie, vous devez suivre la réglementation en vigueur afin de protéger le commerce de l’animalerie. Vous devez par exemple posséder un certificat de capacité. Pour cela, vous devez suivre une formation de 14 heures au minimum pour étudier chaque catégorie d’animaux domestiques ou non domestiques. À part cela, vous devez déclarer votre activité auprès de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations ou DDCSPP au moins 30 jours avant l’ouverture du magasin. Une autorisation d’ouverture de la préfecture sera aussi nécessaire. Votre local commercial doit également respecter les normes de sécurité et l’accessibilité au public. Ainsi, il doit garantir l’hygiène, le confort et le bien-être des animaux. À tout cela s’ajoutent les qualités requises pour devenir responsables dans une animalerie. Vous devez être un bon conseiller, c’est-à-dire avoir une connaissance pour les spécificités de toutes les espèces animales que vous disposez. Cela vous permet de bien renseigner votre clientèle.

 

Technologies digitales : développez des applications mobiles !
Devenir consultant SEO c’est la tendance du moment